AccueilAccueil  FAQFAQ  MembresMembres  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  



 

Partagez | 
 

 Octavius Hélius Karstark

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 

Octavius H. Karstark


avatar

Professeur d'histoire de la magie // Casse couille et souffre douleur de Clow


Messages : 272
Date d'inscription : 25/06/2012
Age : 27

MessageSujet: Octavius Hélius Karstark   Mar 26 Juin - 12:39


« Une politique se juge par ses résultats »Charles Maurras

[Seuls les administrateurs ont le droit de voir cette image]


♛ Octavius H. Karstark



Professeur d'histoire de la magie – 80 ans - veuf l



    Introduction

    Vous pouvez également noter toutes ces informations sous la forme d'un petit texte.
    - Nom complet : Octavius Hélius Karstark
    - Maison lorsque vous étiez élève : Serdaigle
    - Age ou date de naissance : né 16 Janvier 1925, soit 80 ans
    - Orientation sexuelle : hétérosexuel
    - Lieu de naissance : Holyhead
    - Baguette : 34 centimètres, bois de genévrier, crin de licorne
    - Sang : sang de bourbre
    - Nature de votre poste : professeur d'histoire de la magie/directeur de la maison Serdaigle
    .
    What are you thinking.

    « Hum, comment décrire notre vieillard su le plan moral, peut être tout simplement en disant qu'il n'est pas très différent de la majorité des gens qui se réduisent être plus ou moins neutre, des actes louables, des actes qui le sont beaucoup moins. Sans se croire comme ayant la science infuse, il s'enorgueillit d'une grande expérience tant théorique que pratique, ne serait-ce que parce que, comme tout le monde, il a été jeune un temps, si, si, je vous le promet, et qu'il a bien connu les joies de la fanfaronnade qui a tendance à dégénérer en duel avec l'époux de mademoiselle, ou le fiancé....le père une fois aussi....enfin bref, là n'est pas le sujet ! Il a beau avoir perdu la main, un tant soit peu, l'âge, que voulez-vous, c'est normal ? Il n'est pas manchot pour autant ! Loin delà, il est même souvent plus adroit qu'on ne le pense, ne serait-ce que parce qu'il aime se maintenir en forme, l'âge c'est dans la tête !
    D'ailleurs, en parlant d'âge, évitez toute insulte visant celui-ci. Il vous laissera dire, certes, mais considérez vous comme ennemi public numéro un de sa classe, il n'aime pas jouer les sanguins, bien au contraire. Ça va commencer par saquer une fois, puis deux, puis trois, puis des remarques en salle des professeurs, des points qui s'envolent pour des prétextes plus ou moins bien trouvés, les retenues qui s’enchaînent, et ainsi de suite, ; jusqu'à finir, dans l:e pire des cas, par en affecter toute la maison de la personne. Tenez vous le pour dit ! Bon, si c'est quelqu'un autre qu'un élève qui parle....disons qu'un mauvais sort est si vite arrivé...
    Pour le reste il est tout à fait inoffensif, croyez le, il n'aime pas faire de mal ou blesser les autres, donc forcément, ça n'aide pas vraiment à devenir dangereux, il aime qu'on lui foute un peu la paix, même si il adore plus que tout enseigner, sinon, que ferait-il ici, à Poudlard ? Il n'est pas rare de le trouver à la bibliothèque pour approfondir un cours qu'il a donné, pour dénicher des précision, ou juste pour le plaisir de voir ces petites têtes en train de se démener sous la masse de travail qu'il a eu à subir quand il était à leur place...
    Sinon, c'est gentil grand père comme il y en a plein, aimant les enfants, jouer avec eux, aimant parler du passé, l'évoquer, comme si il allait le voir revenir d'un instant à l'autre, ah, et j'ai failli oublier, toujours un détail lié aux personnes d'un certain âge, il aime faire la morale, et encore pire, il est souvent ronchon ! ».


    « Pas mal décrépi. Le passage des ans n'est hélas pas forcément qu'un cadeau, oh, il y a plein de bonnes choses, notamment la place handicapée qui devient miraculeusement accessible, le fait que bizarrement, les gens vous écoutes plus facilement : cette personne a beaucoup vécue elle en sait plus que nous....ou pas, mais chut. Sans être particulièrement attirant au sens purement des traits physiques, avec son côté toujours impeccable, le fait qu'il soit droit comme un I , son côté dynamique,son éloquence, il est charismatique, voilà le mot exact, charismatique ! Se laissant pousser une légère barbe, il se donne une impression plus vieille qui ne l'est réellement, non pas qu'il le veuille, mais cela lui don e un aspect vénérable. En même temps, à 74 balais, qui se tape encore tous les étages via escalier depuis la tour d'astronomie jusqu'au grand hall chaque matin et chaque soir ? Il y met un peu le temps, certes, quoi de plus normal, mais il arrive en haut à peine essoufflé !
    Côté vestimentaire, il se complait dans le port de tenues assez chocs dans les ton bleu marine, presque noires, trouvant que cette couleur lui donne une certaine forme de prestance, d'allure, et en cas de fatigue, de petites lunettes aux vers de forme ovale viennent trôner devant ses yeux sombres. Il est toujours tête nue, même sous la pluie, n'aimant pas lke contact d'un quelconque matériau sur son son cuir chevelu excepté ses cheveux encore très abondants, malgré l'âge qui avance vite !
    Pour le corps à proprement parler du professeur, il ne faut pas lui reconnaître une musculature exceptionnelle, mais n'allez ps croire pour autant qu'il n'est qu'un sac d'os dans une enveloppe de chair flasque, il reste un peu robuste, malgré la canne qu'il utilise régulièrement, il a une légère patte folle qui le prend régulièrement à heures fixes ou presque, ne cherchez pas une maladie si ce n'est le grand âge... il n'en reste pas moins bien bâti. » 


    « Hum.....quoi de particulier à annoncer si ce n'est ce qui a été déjà dit....ah si, un détail, il ne supporte pas que l'on parle sans savoir, encore plus si il s'agit de quidditch, grand fan des harpies de Holyhead, natif oblige, ne vous avisez jamais de critiquer cette équipe, ou vous endurerez sa colère, et elle sera ardente ! En même temps, il les supporte depuis qu'il est en âge de comprendre les règles, soit environ soixante dix ans !
    Que dire d'autre ? Hum, rien que ne puisse être dit ailleurs si ce n'est que par son lourd passé sur le devant de la scène, il garde énormément de contacts dans bien domaines, mais surtout politiques, sujet sur lequel il a toujours une opinion bien forgée, dure à détrônée du sein de sa caboche d'entêté ! »




Professeur d'histoire de la magie – 80 ans - veuf



    Informations en tant que professeur»

    « Nommé avec le nouveau système éducatif, directement il a montré ses compétences en tant que professeur, toutefois, il y a certaines choses qui sont bien intégrées dans les façons de faire désormais, en effet, premier point, l'exigence, tellement exigeant qu'on est souvent confronté à de grandes difficultés, ne serait-ce que pour les devoirs à rendre chaque semaine, et pas des moindres. Elitiste, il n'accepte personne en cours d'ASPIC et plus haut en dessous d'effort exceptionnel....les années où il se montre laxiste... Estimant que la compétition et l'envie de suprématie est une qualité non négligeable il fonctionne dans cet esprit, créant au sein des classes supérieures des « écuries » de trois ou quatre étudiants qui luttent pour les meilleures notes et bien évidement, celle qui réussit obtient à la fin de son cursus la possibilité d'user des influences du professeur, influences non-négligeables pour toute personne rêvant d'une vie publique un jour !
    Pour le reste, disons que l'on est jamais à l'abri du démon de midi, mais c'est humain....et puis, c'est pas comme si il était aussi endurant qu'avant ou aussi puissant, c'est plus dur d'y croire, mais bon, en même temps, avec toutes ces ados et jeunes adultes aux hormones qui jouent du yoyo, comment ne pas être sensible sauf en étant castra ?
    Ah et donner une punition corporelle, que ce soit juste une gifle ou un bon sortilège, ne lui a jamais fait peur ! »
    .
    Histoire et Famille


    « Veuf. Notre vieillard a une famille nombreuse, pas moins de trois fille et un garçon, et de cinq petits enfants, tout cela à gâter, cela fait beaucoup, énormément, même Il avait deux frères qui sont décédés il y a quelques années. Son épouse est décédée durant la deuxième ascension de Lord Voldemort, et pas de mort naturelle si vous voyez ce que je veux dire, et elle ne fut pas la seule perte de la famille, dans cette guerre, il eut à enterrer trois membres de sa famille : sa femme, son fils aîné, et l'un de ses petits enfants...il est marqué par ces morts qu'il estime comme étant sa faute, n'ayant pu les protéger. Aucun parent ne devrait avoir à enterrer son enfant, ou même son petit enfant !  »


    «Bon, dernière ligne droite, et quelle grande ligne droite, une Histoire d'Octavius...vous en avez de bonne, enfin bon, puisqu'il faut en passer par là et être exhaustif, et bien soit, mais vous l'aurez voulu ! Bon, par où commencer ? Par le début, évidemment ! Il était une fois.....non, ; je ne vais commencer comme cela, ; vous croiriez que cela n'est qu'histoire, tromperie et mensonge. Donc tout commença en 1925, au Pays de Galles, à Holyhead pour être plus précis, une nuit comme les autre pour un temps hivernal ? UN &- Janvier SI vous voulez parler de date. Enfant dans la moyenne, environ six livres, qui a beaucoup pleuré à la naissance.
    Au delà de quelques souvenirs, son enfance reste trouble au sein de sa mémoire, mais il se souvient très bien de certaines choses, comme par exemple une vie paisible avec ses deux frères, à eux trois ils étaient de vrai démons, au sens figuré, non pas qu'il jouent dans l'insolence, mais ils avaient une fâcheuse tendance à être au mauvais endroit au mauvais moment laissant supposer qu'ils étaient toujours en train de fouiner et en train de commettre âneries sur âneries, bêtises sur bêtises, il se souvient surtout de la fois où il avait chapardé laboite à cigares de son père, ou encore de la fois où il avait accroché des casseroles à la queue de perce-neige, son chat, ou arraché toutes les roses que tante Liz, leur voisine, avait eu un mal de chien à faire pousser pour les offrir en bouquet à l'institutrice qui partait à la retraite. En fait, je crois qu'il se souvient plus des raclées qu'il avait mérité après ses forfaits, à coup de nerfs de bœuf où à la baguette sur le postérieur dénudé...ah la bonne vieille éducation, elle ne faisait de mal à personne, elle laissait quelques douleurs, certes, mais c'était un si petit mal pour un si grand bien...
    Mais voilà Octavius n'était pas normal, ou du moins pas normal au sens où on l'entend. En effet, comment expliquer qu'il ait pu faire entrer tous les déchets contenus dans la grande poubelle de dehors dans la lit de l'âcariatre Mme Cutterlee ? Comment avait-il fait miauler le chien de Mr Smith ? Il n'y avait aucune explication aucune preuve quye c'était lui, mais quand il se dénonçait et expliquait qu'il l'avait juste voulu, il manquait de se prendr eune paire de claques pour oser mentir....tu parles d'un mensonge.
    Venons en à un autre fait marquant, en 1936, un courrier arriva un jour dans la boite au lettre, mais un courrier étrange, très lmourdpour une simple lettre, une missive invitant à rejoindre Poudlard, une école de sorcellerie. Il s'en souvint très bien, jamais il n'avait plus une telle raclée avant d'aller au confessionnal....ses parents, des catholiques très pratiquants...avaient tellement pris cela au pied de la lettre qu'il fallait à tout pris faire sortir le diable de son corps. Il était pour eux inconcevable qu'un sorcier soit autre chose qu'une créature vouée au malin, et c'est dans un climat de peur qu'il attendait la rentrée, il n,e s'était jamais senti normal et si on parlait d'une école de sorcellerie, pourquoi pas. Il était assez ouvert pour cela, pas ses parents.
    Il ne serait jamais allé à Poudlard si un membre du personnel de l'école n'était pas venu l'expliquer à ses parents. Il s'agissait d'un homme posé, calme, qui savait exactement quoi faire pour les convaincre, exactement quoi dire, de plus, cette personne attira directement le respect de notre jeune garçon de onze ans. Et si les parents cédèrent, il ne cherchèrent jamais à savoir ce qu'il faisait la bas, se contentant de prendre lentement et sûrement leurs distance avec le monde magique et tout ce qui s'y rapportait, lui y compris ! Ses frères par contre, gardèrent toujours contact avec lui, ne serait-ce que par courrier, la poste moldue est bien utile !
    Bon attaquons nous à son entrée dans le monde magique. Comme tous les enfants moldus il fut d'abord dépassé par tout ça, moldus, sorciers, quidditch, poudlard, normal quoi ! D'ailleurs il se souvient encore de la première fois qu'il avait vu un balai, sur le chemin de traverse, devant un balai de course, il avait dit haut et fort devant la masse qui faisait du lèche vitrine que de toute manière cela ne serait à rien d'autre qu'à nettoyer le sol.....imaginez un peu la huée générale ! Mais très vite son cpoté assez intellectuel reprit le dessus et en fit un travailleur acharné, refusant toute idée d'échec, ou du moins estimant toujours que si il échouait, c'était par manque de quantité ou de qualité de travail, l'amenant à la limite de l'isolement. Toutefois, il trouve une amie qui restera très proche de lui tout au long de son existence au long de toutes ces années, une personne de Griffondor, une élève brillante avec qui il se trouvait facilement en compétition amicale durant toutes ses études, toutefois, devant le génie de cette femme, être l'étyernel second devient un plaisir. Son nom peut être ? Minerva, oui, Minerva Mc Gonagall. Quoi ? Cela vous étonne que les gens brillants recherchent la compagnie de gens comme eux ? Ayant toujours été de très bon amis, c'est en s'appuyant l'un sur l'autre en toute amitié qu'ils progressèrent, quoique, reconnaissons le, Minerva aidait beaucoup plus Octavius, que lui même ne l'aidait.
    Très vite il s'avère très doué dans bon nombre de matières, dont les sortilèges et l'histoire de la magie. Passionné par cette dernière, il envisageait dès lors d'en faire sa profession, d'une manière ou d'une autre !
    Durant les années qui suivirent, il n'y eut que peu de choses à notifier, tout d'abord le fait qu'en 1940, il est nommé préfet de la maison Serdaigle, et qu'en 1942, il est présent lors de l'ouverture de la chambre des secrets la première fois. Moments tragiques. .L'élève brillant qu'est Tom Jedusor le met, selon lui dans les plus aptes à agir, mais pas de suspicion particulière à son égard, il est sur sa liste, comme beaucoup d'autres...il fait des propositions au directeur Dippet pour organiser des groupes de surveillance formés par les élèves majeurs, il essuie un cuisant refus, par trois fois.... Dès sa sortie de Poudlard avec les honneurs, optimal en histoire de la magie, sortilège, défense contre les forces du mal et étude des runes, effort exceptionnel en soin au x créatures magiques et Arithmancie, le reste avec acceptable lors de ses ASPICs, moins bon score que pour ses BUSEs, mais bon, il est loin de se plaindre, même si il fait un peu pâle figure en compagnie de son amie de toujours, Minerva. Hélas, il se rend bien vite compte que les bonnes notes ne sont pas tout, et afute de revenu, il sera bientôt mis à la rue de son propre logement !
    Il se lance alors dans un début de carrière lié aux voyages, comme briseur de sort pour Gringotts, non seulement, cela lui permet de gagner sa vie, mais en plus, c'est de cette expérience qu'il rédigera son premier ouvrage : histoire gobeline qui parut en huit tome. H&élas, si les psécialistes furent très intéressés par le contenu, il resta un livre largement sous-estimé par la majorité des gens, hélas.
    1951, il rencontre une jeune femme, fille de sorciers de sang mêlé qu'il épouse, Mary Fisher, il a l'impression de retrouver au travers de ses beaux-parents une nouvelle famille. De cette union sont nés quatre enfants : Ebenezar, le premier d'entre eux, l'aîné, ensuite vinrent Minerva, inutile de vous dire de qui elle tient son prénom, de sa marraine bien évidemment, Hannah et Helena ! Durant la suite de sa carrière de briseur de sorts, il écrit trois autres livres qui eux, connurent le succès, un succès mérité. Le premier se nomme entretien avec un centaure, un essai sur la culture es centaures qui défraie la chronique ne serait ce que parce que l'on continue à penser pour beaucoup que les centaures ne sont que des créatures presque humaines, rien de plus. Puis il rédige une histoire de la magie moderneet une Histoire de la coopération inter-espèces, des ouvrages qui, sans faire de vague sont relativement bien appréciés du public visé.
    C'est alors qu'il se lance dans une nouvelle carrière, ayant accumulé des fonds plus que conséquents, il achète une bâtisse à Londres, en fait sa demeure et commente à travailler pour le bureau des aurors, il n'y restera pas très longtemps. Certes mais cette expérience profitable lui permit de recueillir bon nombre d'informations sur un autre sujet qu'il appréciait : la progression ds forces du mal, ce qui lui permit d'écrire un nouvel ouvrage intitulé : ceux qui nous protègent, détaillant non seulement le travail exemplaire des aurors ainsi qu'une histoire de leur bureau depuis sa création. Nous sommes en 1957.
    Il se lance alors dans une pseudo lutte politique, non pas qu'il vise le pouvoir, mais au travers d'écrits plus contemporains, il se lance dans des tentatives de reconsidérations des espèces magiques, ce qui lui vaudra son intégration en 1961 au sein du département du contrôle et de la régulation des cr »éatures magiques, mais devant son acharnement à défendre celles ci comme étant égales aux sorciers, il en sera bien vite licencié, ou du moins, il sera transférébdan,s un autre département qui semble mieux lui convenir, celui de la coopération magique. Le noyant dans un travail assommant.
    Contre toute attente, il chamboule toute l'organisation dudit département au fur et à mesure qu'il gravit les échelons, le rendant plus efficace, plus utile. Il y resta une dizaine d'année. Jusqu'à la période de la grande terreur....
    Il convient d'être plus précis sans doute là dessus car c'est plus ou moins cela qui a bâti sa situation actuelle. Pendant la montée en puissance des partisans de lord Voldemort, on sait le ministère infiltré, mais où ? Jusqu'à quel niveau remontent-ils ? Devant tous ces doutes, l'administration se sclérose lentement jusqu'à devenir complètement inefficace, devant la menace grandissante, l'union devrait faire la force, mais il est impossible semble-t-il d'unir une population qui vit dans la terreur de son prochain ! Faute de pouvoir unir les sujets de grande bretagne, c'est vers l'extérieur qu'il faut alors se tourner, pour cela, le ministre est remercié, et est nommé alors dans la foulée le directeur de la coopération magique, Octavius comme ministre de la magie. Dans la foulée, il devient grand père, grand père de jumelles.
    En tant que ministre de la mgie britannique, il envoie des demandes d'aide à de nombreuses nations, sans réponse, il tente alors de rallier des alliés incongrus, comme en tendant la main aux géants et aux elfes de maison, ainsi qu'aux gobelins. C'est une taulée générale et devant le risque grandissant, il donne à Bartyu Croupton toute latitude pour gérer la crise depuis le département de la justice magique.
    Il perd donc plus ou moins tout pouvoir réel, restant un nom en bas des décisions. Et si il resta au pouvoir pendant dix ans, ce ne fut que comme fantoche, non pas soumis à l'imperium, mais ayant trop délégué de pouvoir avec le temps. Il finit par quitter le ministère en 1980 pour se plonger dans une retraite de toute activité, la cause ? Les exactions de Lord Voldemort et de ses partisans sur sa famille. Sa femme fut tuée, comme Ebenezar et un de ses petits enfants, comment voulez vous continuer à agir ? Il préféra se retirer en campagne , se barricadant derrière moult sortilèges, pour protéger toute sa famille. Et Voldemort vu vaincu par un mioche même pas capable de se moucher tout seul...
    Il resta dans sa retraite, continuant d'écrire ouvrages sur ouvrages concernant l'histoire de la magie, tantôt pointu, tantôt très général ;, pour s'adapter au besoin. Il écrivit même une histoire illustrée pour les enfants, sous forme de bande dessinée, pour les petits et les moins petits.
    Il y a très peu d'autres informations à son sujet pendant cette période et ce jusqu'au grand retour de Voldemort. A ce moment là, il entre en résistance contre lui,question de vengeance. Lors d'une échauffourée, il en duel Goyle (le père).
    C'est à cela que se résume son action contre le seigneur des ténèbres lors de sa deuxième ascension, dans la résistance active, dans la résistance passive, il aidait des sorciers nés de parents moldus à se cacher.
    Cela fait maintenant sept ans, sept longues années que tout cela s'est passé. Et contrairement à ce que l'on croit, il n'a pas eu une vie tranquille. Il s'agissait d'une vie mouvementée qui s'offrait à lui, en effet, un poste de professeur en histoire de la magie se libérait et là, ce fut Octavius qui se proposa, aux motifs du fait qu'après avoir enseigné à travers les livres il voulait transmettre son savoir en direct aux personnes le méritant. De plus, revenir à Poudlard n'était pas quelque chose de désagréable, non, ça lui donnait une cure de jeunesse. Une dernière raison ? Très bien. Avec la mis en œuvre des nouveaux programmes, qui était le plus qualifié, l'ancien professeur, ou lui ? Lui sans hésitation, de son avis, et ce n'est pas pour rien qu'il fut choisit dans le lot des candidats potentiels, et quand bine même ce ne fut pas lui qui fut choiisi, ayant demandé trois posts différents,il était sur d'être pris au moins dans l'un d'eux. Il avait en effet postulé en histoire de la magie, défense contre les forces du mal et sortilèges. Il fut choisi pour sa matière préférée ! »

     

    .


    Behind the screen

    PSEUDO ♦ LE chieur (trè7777s longue histoire) AGE ♦ 21 ans Où AVEZ-VOUS TROUVé LE FORUM ? ♦ Une certaine admin jouant les garces à la perfection m'en a donné le lien ! PRÉSENCE SUR LE FORUM ♦ 7/7 AVATAR ♦ Christopher LeeCODE DU RÈGLEMENT ?Validé par The Queen Clow :p .


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Clow Chest


avatar

Secrétaire Générale du Ministre



Messages : 828
Date d'inscription : 03/05/2012
Age : 106
Localisation : Dans les méandres de la folie..

MessageSujet: Re: Octavius Hélius Karstark   Mar 26 Juin - 16:32

Bienvenue !

Te voilà donc validé en tant que Professeur d'Histoire de la Magie.
Je constate qu'une fois de plus, je prends un charmant surnom -_- celui de garce cette fois... ça va mal finir tout ça !!! Ca va mal finir !!!

Si tu veux appartenir à un groupe, n'hésite pas à le demander par le biais du topic en question et si tu veux que cela reste secret, fais nous en part par MP.

Bonne continuation ! ..... vieux débris
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Octavius H. Karstark


avatar

Professeur d'histoire de la magie // Casse couille et souffre douleur de Clow


Messages : 272
Date d'inscription : 25/06/2012
Age : 27

MessageSujet: Re: Octavius Hélius Karstark   Mar 26 Juin - 17:32

Je ne t'ai pas traitée de garce mais seulement comme étant quelqu'un qui jouait les garces à la perfection, mais méfie toi, le vieux débris a de la ressource, faire morfler une élève est si facile....xD
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Contenu sponsorisé








MessageSujet: Re: Octavius Hélius Karstark   

Revenir en haut Aller en bas
 

Octavius Hélius Karstark

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Théa Karstark - l'amour dans une armure de glace
» Highlander par Yoshiaki Kawajiri
» Kevan Karstark- L'épée du Roi
» Darouine Lius
» [Histoire] Les Maisons Nobles des Sept Couronnes

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Time For Change ::  :: Articles mondains :: Fiches validées :: Archives-