AccueilAccueil  FAQFAQ  MembresMembres  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  



 

Partagez | 
 

 Samara Nicholson

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 

Samara Nicholson


Samara Nicholson

Étudiant de sixième année
Cursus Magie Appliquée // Tête à Claques


Messages : 52
Date d'inscription : 28/06/2012

MessageSujet: Samara Nicholson   Sam 30 Juin - 1:42


« Il est un temps pour lutter et un autre pour jouir d'harmonie. » Olivier Lockert




♛ Samara Nicholson



Gryffondor – 23 ans - célibataire endurcie



    Introduction

    Vous pouvez également noter toutes ces informations sous la forme d'un petit texte.
    - Nom complet : Samara Nicholson
    - Maison : Gryffondor
    - Age ou date de naissance : 23 ans, née le 17 Aout 1982
    - Taille/Poids :1m72 pour 61 Kilos
    - Orientation sexuelle : Elle est bisexuelle
    - Lieu de naissance : Godric'sHollow
    - Baguette :Bois de chataigner, 26 cm, plume de griffon, très rigide.
    - Sang : mêlé
    - Responsabilités (Préfets/Quidditch) : aucune
    - Cursus scolaire souhaité : étude appliquée de la magie
    - Année de scolarité : treizième année
    .
    What are you thinking.

    « Que dire exactement de cette jeune femme tout en beauté intérieure?Peut être justement qu'elle est aussi belle à regarder qu'elle est belle au niveau de son âme. Douce, n'élevant jamais la voix, ou presque, cette jeune femme n'est pas du genre à dicter les règles du jeu en permanence, elle pense que c'est à elle de s'adapter et faire avec les règles qui l'entourent et régissent son environement. Elle a donc développé deux choses au fil du temps : un certain don d'observation, avec ses buts, ne pas faire preuve d'observation serait une sacrée bévue, et l'autre est l'adaptation, se fondant sur ce qu'elle observe pour se glisser le mieux dans la situation.
    Compatissante, elle a en sainte horreur de voir les autres souffrir, physiquement, certes, mais surtout moralement. En effet, elle semble avoir un don relativement lié à l'empathie pour cela, non contente de sentir que les autres vont mal, elle se sent presque obligée de tenter d'aider cette personne ! Constamment tournée vers les autres, elle oublie trop souvent de penser à elle, cela commence par partager son déjeuner avec quelqu'un, et finir par tout lui donner.Ne la croyez pas naïve pour autant, car naïve, elle ne l'est certainement pas ! Au contraire, si au début elle se faisait avoir du tout au tout, elle est désormais bien plus méfiante, non pas qu'elle estime ne pas pouvoir faire confiance aux autres,n au contraire, elle adorerait cela, mais voilà, elle sait très bien que la confiance, ça doit se mériter un minimum ! Mais au delà de cela, elle est tellement méfiante qu'elle sembvle, en lien avec sa pseudo empathie, être douée pour déceler la vérité dt le mensonge, dans une certaine mesure.
    En parlant de mérite....elle mérite drôlement bien son surnom de tête de linotte car elle est très tête en l'air, non pas qu'elle ne puisse pas se concentrer sur sa tâche, mais elle se laisse rapidement gagner par de doux rêves éveillés comme par l'instant présent, oubliant facilement le reste !
    Son pire défaut ? Je n'en sais rien, sans doute sn intransigeance vis à vis de sa propre personne, en fait, on a un peu l'impression, qu'elle n'est jamais assez bien pour elle. On a l'impression que Samara attend toujours mieux d'elle même que ce qu'elle peut fournir, peut être surestime-t-elle ses capacités ou peut être, au contraire, cherche-t-elle toujours à se dépasser.
    Pour le reste, il n'y a rien vraiment à rajouter, si ce n'est sans doute qu'elle aime le jeu, les jeux même en général, joueuse, elle aura toujours tendance à releverles paris quels qu'ils soient, quitte à s'exposer parfois au danger ou à l'embarras, même si c'est surtout le premier qui la dérange. Néanmoins, ce n'est pas parce qu'elle se met dans le pétrin qu'elle ne sait pas s'en sortir. Le faucon avisé dissimule ses serres comme le dit le proverbe, ici, c'est exactement cela,sous sa jovialité permanente (elle a quasiment toujours le sourire aux lèvres, et croyez moi, pas un sourire hypocrite, qui semble parfois se faire pigeonner quand elle se tourne vers les autres, est loin d'être dénuée d'intelligence, bien au contraire, si la ruse était une maladie génétique, elle serait un goupil.
    Elle a beau être tout cela, vous pouvez compter aussi sur le calme de cette jeune femme. En effet, elle est loion d'être sanguine, bien au contraire, elle semble être toujours calme, posée, et ce n'est pas un mal vu ses responsabilités (autres que scolaires), bien au contraire, d'ailleurs, on remarque souvent ce calme lorsqu'elle s'adonne aux longues parties d'échecs qu'elle affectionne tant, quand elle joue, elle est sereine, comme si elle savait en permanence ce qu'elle allait faire, comme si elle contrôlait tout. Ce n'est qu'une impression, elle sait qu'elle ne s=contrôle pas tout, mais à quoi bon s'énerver si on ne connaît pas les règles ? Mieux vaut rester calme, analyser et décrypter autant qu'elle peut !
    Malheureusement,tout cela est bien beau, mais il faut relativiser, un peu top émotive, notre jeune amie a tendance à se laisser un peu trop facilement toucher au cœur, même pour des broutilles. Incapable de prendre un recul suffisant, elle aura tendance à encaisser avant de se lâcher une fois seule, souvent pour des crises de larmes.
    Femme d'extérieur, elle ne supporte pas la théorie, qu'elle juge complètement inutile sans une bonne pratique ! Pour elle, apprendre dans les livres est une chose, apprendre sur le terrain en est une autre, et malheureusement, les livres ne servent à rien pendant un moment d'action, donc il y a ce que l'on peut faire sur le terrain, et ce que l'on ne peut pas faire. De plus, rester sur une chaise à écouter les professeur déballer leur science, c'est ennuyeux à mourir. ».


    « Elle incarnerait presque la fille parfaite, si après sa psyché, on abordait son physique avec autant de qualité, c'est un peu ça : de longues jambes fines qu'elle aime laisser à découvert en général (mais bon, pas en hiver hein!) sans bas, rien, elle aime le contact de l'air sur sa peau, on remonte un peu pour tomber sur un derrière légèrement rebondi, légèrement seulement, accentuant juste assez la chute de rein pour qu'elle semble attrayante Remontons un peu pour parler de ses fines hanches, une taille mince, un ventre plat, rien à dire là dessus. Notons qu'elle abeau avoir un ventre plat, au contact tactile, on sent toutefois quelque chose....oui, de beaux abdominaux bien dessiné. Oui, elle a beau avoir un physique de rêve qui ne laisse pas transparaître de muscles particulièrement dessinés, pourtant elle est plus résistante qu'elle en a l'air !
    Enfin bref, continuons de monter pour glisser le long des côtes jusqu'à arriver au niveau d'un buste tout à fait charmant, composé d'un poitrail qui, comme vous le constatez - parce que je vous connais messieurs, vous commencez toujours par croire que les yeux sont là.... - n'est ni imposante, ni inexistante, elle est normalement proportionnée par rapport à sa taille. De plus, mais ça, vous ne le testerez sans doute pas, elle reste ronde, ferme, idéale pour la prise en main, encore une fois, ça vous ne le saurez peut-être jamais si je ne vous le dit pas, ne croyez pas que je vous laisserai tester !
    Un cou léger, ni trop grand ni trop court donne sur une magnifique tête brune dont les cheveux chatains foncé ondulent légèrement, d'où résulte une cascade de boucles qui tombent jusqu'en bas des omoplates encadrent un visage charmant.. De belles lippes rosées généralement étirée en un doux sourire plus charmé que charmeur, et dont elle ne se départ que très rarement, mettant en avant de belles petites fossettes, un joli bout de nez droit pas trop long, vient se placer juste au dessus, et plus haut encore, de magnifiques yeux gris tirant légèrement sur le vert où pétillent la malice et la joie de vivre. Ces mêmes yeux, vifs semblent toujours s'intéresser à vous, qui que vous soyez, et le pire, c'est que c'est sans arrière pensée ! Enfin, nous terminons la remonté du corps, pas son front assez large mais très expressif !
    La raisn pour laquelle elle garde ses cheveux détachés est simple : à labasede sa nuque il y a une légère marque, rappel d'une cicatrice liée au passage des Carrows à Poudlard.
    Passons maintenant à la tenue vestimentaire. En fait elle s'en fiche pas mal. Elle prend toujours ce qui vient en premier dans son placard, une tenue spontanée quoi, elle n'est pas comme la masse grouillante de ces filles superficielles à qui il faut presque une heure pour s'habiller, en dix minutes c'est fait ! Concernant le maquillage, elle n'en met qu'un tout petit peu, juste ce qu'il faut, mais pas plus, un coup d'eye-liner, et en général ça s'arrête là ! Elle ne porte jamais de bijoux , de bague, de collier, rien. » 


    « Je crois que nous avons fait le tour, à moins qu....ah si, un dernier truc ou deux à noter, la première c'est que pas pudique pour un sou, elle pourrait presque aller travailler nue que cela ne la dérangerait pas, d'ailleurs, une fois chez elle et seule, elle ne reste que rarement habillée très longtemps, c'est pourquoi, si vous venez l'y retrouver, il y a beaucoup de chance qu'elle vous accueille en robe de chambre ou en peignoir.
    Notez aussi que non contente d'être une grande amatrice d'échecs version sorcier, elle est aussi une grande admiratrice des jeux de sociétés en général, surtout les jeux de société moldus, qu'elle affectionne tout particulièrement des jeux de stratégie qu'elle collectionne. Elle les trouve fascinant et très amusants et n'en fais pas un mystère, d'ailleurs, chez elle, il y a toujours un jeu de sorti. Elle s'amuse à les modifier aussi parfois un peu, pour que par exemple, lorsqu'au monopoly le pion cheval bouge, on le voit galoper, ce sont des petites choses bêtes qui l'amusent énormément !
    Dernière note, elle n'aime pas vraiment son prénom...du coup, elle préfère largement qu'on l'appelle Sam »




Gryffondor - 23 – célibataire endurcie



    Informations quant au choix de votre cursus»

    « Reconnaissons que Sam a longtemps hésité sur les études à envisager, une chose était sure, elle n'était pas fait pour rester entre quatre murs à longueur de temps, donc il lui fallait quelque chose d'extérieur, en plein air, ou du moins,une activité qui bouge, et pas qu'un peu. Donc,, la bureaucratie, non, déjà ça de moins, ensuite ne supportant quie très peu la douleur des autres, elle pensait aider à la soigner, en tant que Médicomage, mais elle se rendit bien vite compte que, ne pouvant enrayer à elle toute seule la douleur de tous, elle ne pourrait pas supporter de travailler dans un endroit ou tout le monde aurait besoin de son aide, aide qu'elle ne pouvait pas dispenser à tout le monde. Par consé quent elle se remit à nouveau en question pour finalement opter pour une voie plus radicale, ne parle-ton pas d'éliminer le mal à la racine ? Oui, elle allait devenir Auror, tout comme son père, pour limiter le nombre de gens qui souffrent..
    Revenons sur son cursus scolaire un petit peu, durant le premier cycle, elle suivaitt les enseignements classiques, mais elle avait une préférence pour certains cours en particulier : métamorphose, sortilèges dans lesquels elle se débrouillait plus que bien. Les potions étaient aussi un domaine où elle se débrouillait bien.
    L'autre raison qui l'a poussée dans cette voie est aussi la très grande admiration qu'elle éprouve pour un oncle par alliance, un auror, »
    .
    Histoire et Famille


    « Point de vue famille, en réalité c'est assez restreint. En effet, elle n'a que son père et la concubine de celle-ci. Sa mère est morte en accouchant d'un petit frère qui n'a finalement pas vécu, il était mort né...elle a vécu chez son père jusqu'alors, à Godric's Hollow, vie aisée, son père ayant amassé une petite fortune grâce à ses talents de romancier. Elle a toujours eu des relations assez conflictuelles avec sa belle-mère, considérant que seul l'argent l'intéresse. Elle a quitté la maison familiale pour vivre dans la capitale, où elle a un petit appartement proche du ministère de la magie, ce n'est pas bien grand, mais c'est toujours ça. »


    Remontons donc en Aout 1982, le 17 Aout plus précisément, un couinement avant d'un léger pleur d'enfant qui s'échappe de la demeure imposante du 36 Bis Hanover avenue. Le Médicomage se relève et tend le poupon à la mère. C'est une fille,une fille de six livres, déjà bien chevelue ;: ses parents décident de l'appeler Samara. Un nom étrange et que la jeune fille portera jusqu'à la in de ses jours malgré elle. Elle s'appelle Samara, ce n'est pas sa faute, ce sont ses parents qui lui ont fait le coup, elle aurait pu s'appeler Sara, Cara, Amy, mais non, Samara, Sam pour tout le monde. Un peu garçon manqué comme sur nom, mais bon, que voulez vous, avec Samara, dur de faire un surnom convenable.
    Élevée par son ère, travaillant à la maison sur ses romans, elle grandi en ne voyant que peu sa mère, importante fonctionnaire du département de la justice magique. Tout comme son père était toujours la pour la réconforter, la calmer, la caliner, sa mère, elle n'a jamais eu des relations assez tendres avec sa fille. Pour preuve, vous pouvez prendre en considération le fait qu'elle n'ait aucun souvenir de grands rires avec sa mère, non, c'était surtout la badine en cas de bêtise, autant vous dire que cela ne rigolait pas du tout. Heureusement papa était là, il lui prodiguait assez d'amour pour compenser le manque maternel.
    Donc si son enfance n'a jamais été malheureuse, bien au contraire, on ne pouvait pas non plus parler de bonheur irréel ! Cela restait très mitigé, toutefois, il y eut plus bon moments que de mauvais. Et comme on dit, les années heureuses passent toujours plus vite que les mauvaises, et étant donné la vitesse à laquelle son enfance passa, je pense quel'on peut dire que les années passèrent très, très vite!Trop vite peut être ! Mais elles passèrent.
    Son premier acte magique fut quelque chose d'on ne peut plus simple, lors de ses cinq ans, la gamine était habillée en noir, juste à côté e son père, devant une tombe, il y avait deux jours, sa mère était décédée, en donnant naissance à un enfant mort né, les laissant tous les deux, seuls au monde. Elle s'était avancée, pleine de détresse de la pierre tombale, la caressant du bout des doigts, l'effleurant doucement, tendrement. Doucement, la pierre trembla et dessus se gravèrent une simple petite phrase : « où es-tu, maman ? » car malgré la distance, elle aimait profondément sa mère.
    La vie reprit son cours, difficilement au début jusqu'à ce qu'elle ne garde qu'un souvenir des plus flous de sa mère, elle se souvint simplement d'elle grâce aux photos qu'on lui montrait, et aux souvenirs qu'on lui rappelait, bien peu de choses, hélas. Ah, si, elle a gardé la badine de sa mère, chose bien étrange à conserver mais que voulez, vous, elle restait une grande sentimentale, attachée à certaines choses du passé....
    Elle reçut en 1992 sa lettre en provenance de Poudlard, elle se souvient encore de la larme de son père : une larmichette qui coula sur sa joue lorsque de fierté et de tristesse il annonçait à sa femme, parlant seul devant la pierre tombale, qu'il aurait aimé qu'elle voit cela, cette lettre.
    C'est, comme presque tous les étudiants de cette année là Poudlard, sur le chemin de Traverse, là bas, hormis les fournitures classiques, son père lui offrit une magnifique chouette, une harfang, qu'elle nomma boule de neige – classique, je sais, mais c'était SON choix – et bien sur, sa baguette. Celle qui la choisit fut en fait une jolie baguette au bois relativement sombre, une baguette très spécial, une nouvelle association à ce qu'on lui avait dit : du bois de châtaigner très rigide allié à une plume d'aile d'un griffon.
    Après ce dernier indice, inutile de vous dire dans quelle maison le choipeau l'envoya ? A Gryffondor, il eut à peine le temps d'effleurer sa tête qu'il avait pris sa décision à son sujet. Les mots du professeur McGonagall lui revinrent en mémoire : elle avait prévenu qu'au cours des ans, cette maison serait une seconde famille. Comment ne pas en comprendre tout le sens avec les personnes de Gryffondor comme les jumeaux Weasley, ou d'autres encore, les effets Pyrotechniques de Finnigan, les soirées endiablées de bataille explosive, de parties d'échecs versions sorcier, et grand honneur, la présence d'Harry Potter, même si, il faut l'avouer, elle ne lui adressa quasiment pas la parole en sept ans. Non pas qu'elle ne le veuille pas, elle n'eut juste pas vraiment cette occasion, et puis bon, d'accord c'était l'élu, mais elle ne lui trouvait rien de vraiment exceptionnel ! Ah, si, sa modestie par rapport à sa situation.
    Revenons aux événements importants qui ont marqué son cursus, hum, pas grand chose en fait. Faute de savoir quoi prendre exactement, elle se tourna vers le soin aux créatures magiques et à l'étude des runes, mais elle n'apprécia vraiment aucune des deux. Hagrid était gentil, mais ses cours.....disons que ce n'était pas franchement quelque chose à tenter, sa notion de monstres gentils, mignons et autres termes semblables étaient un peu trop hors normes...Et sa méthode d'enseignement assez particulière...quand à l'étude des runes, pénible au possible, elle baillait sous cape en regardant l'heure passer, à la place la plus proche de la fenêtre. Pour sur, elle n'était pas Hermione Granger....Mais bon, en contrepartie, il y avait les cours du professeur Lupin absolument passionnants !
    La suite, disons que le passage du tournoi des tris sorciers déferla la chronique à l'école, mais voilà, si les tâches étaient captivante, elle était de ceux qui avaient tenté de passer outre la limite de ce doux-dingue qu'était le professeur Albus Dumbledore avait imposée et avaient été refoulés...... Bon, c'était du spectacle, bien évidemment, mais même si elle était ravie d'avoir vu Poudlard gagner, elle avait dès le début estimé, malgré le fait qu'elle soit de Gryffondor que Harry, très doué il va sans dire pour avoir pu s'en tirer, n'avait aucun droit d'intervenir dans le tournoi, oui, elle était pour Cédric Diggory, clairement. La fin en fut d’ailleurs trop tragique, elle en pleura, même si elle ne connaissait que peu Cédric…
    Albus Dumbledore annonça des faits troublants, le retour de vous savez qui que tout le monde croyait mort. Et si son père y croyait dur comme fer, elle était un peu plus mitigée. Si Voldemort était revenu, alors pourquoi et comment Harry Potter était-il revenu ? Ele était encline à croire son oncle Auror, prétendant que Dumbledore savait ce qu’il disait, mais d’un autre côté, il y avait le comportement du ministère, et rien, pas une preuve, nada, juste les dires d’une personne à peine plus âgée qu’elle, et ce n’était pas le matraquage de la gazette du sorcier qui clarifiait les choses…
    Avec la cinquième année vint la pire prof qu’elle n’eut jamais : Dolorès Ombrage ! Avec sa face de crapaud et ses chats, elle n’avait qu’une envie, et elle en avait honte d’imaginer cela, c’était de lui faire des coups pendables magistraux, le plus étrange là dedans, ça l’excitait….mais elle préféra mettre hors jeu la brigade inquisitoriale en se jouant de ses membres. L’un se retrouva dans les cachots soumis à un sortilège du saucisson, un autre fut retrouvé enterré dans le sol du potager de Hagrid jusqu’au cou à vomir des limaces….rien de bien méchant, mais étrangement ils ne se souvenaient jamais de leur agresseur….elle aurait pu faire une belle carrière dans les oubliators….l’un d’eux oublia d’ailleurs jusqu’à son propre nom. En somme elle ne fit rien de si terrible qu’on pourrait le penser. Techniquement parlant, elle n’avait fait de mal à personne, seul leur égo en avait pris un léger coup, mais ça, ce n’était pas de son ressort….
    Résultat des BUSEs, au passage : Optimal en Défense contre les forces du mal, et en en métamorphose effort exceptionnel en potion, et en sortilège, acceptable pour le soin aux créatures magiques, à l'histoire de la magie et en étude des runes.
    La sixième année fut sans doute la plus impressionnante. On savait que Voldemort était de retour et cela renforça son père sur l’idée que le seul à pouvoir protéger les enfants était encore de les envoyer à Poudlard ? Avis non partagé par tous, mais que voulez vous...les gens peuvent être d'une stupidité quand ils ont peur....
    Mais peut être avaient-ils raison de croire cela si l'on en juge par la bataille dite de la tour d'astronomie. Sans être impliquée réellement dans cette bataille (elle le regretta amèrement), elle en vit les conséquences, notamment au travers de la mort du directeur de Poudlard. Elle avait rarement autant pleuré et elle se souvient très bien d'être allée, avec les autres devant la tombe, voyant un oiseau de feu, un phénix sans doute, elle n'en avait vu que dans les livres, pour le peu qu'elle lit, s'écrasant sur la tombe du directeur.
    L'été qui suivit fut meurtrier, le ministère de Scrimgeour s'avéra bien vite aussi efficace que celui de Fudge ou de Kastark en son temps. Ce fut un temps de terreur pendant lequel le ministère tomba, les règles du jeu changèrent, et si elle retourna à Poudlard, ce fut surtout pour museler son père. Mais voilà que la jeune femme se mit à agir bien différemment de d'habitude, sous la direction de Rogues – et dire qu'elle avait trouvé qu'il était le meilleur professeur en défense contre les forces du mal – les Carrows mettaient à mal les étudiants assez facilement. C'est de là que vient sa marque sur la nuque : un mauvais sort. Bon, en même temps, piéger une porte aux bombabouses, certes c'est amusant, mais ça l'est moins niveau conséquence si c'est l'une des Carrows qui ouvre la porte...bon, c'était prévu mais bon, étant dans le coin, elle
    avait écopé d'une punition exemplaire. Elle morfla plus d'une fois jusqu'à se réfugier dans la salle sur demande avec les autres résistants, aidant à mener des raids contre les geôliers qui retenaient les punis, entre autres, et aussi contre l'autorité.
    Nous en arrivons donc à la bataille de Poudlard. Elle fut l'une des premières à se décider à se battre contre le seigneur des ténèbres, elle faisait partie du groupe de Lupin patrouillant dans le parc.
    Durant cette grande bataille, elle fut confrontée à deux ennemis principaux, tout d'abord, elle dut affronter Avery, mangemort de son état, le combat fut acharné et si elle se battit de toute ses forces, ce fut à peine suffisant pour qu'il bascule finalement en arrière, inconscient, elle, en nage, presque au bord de l'évanouissement. Elle parvint à se mettre à l'abri avant de s'effondrer, trop fatiguée pour bouger. Pendant la deuxième partie de la bataille, ayant à peine récupéré, elle fit partie d'un duo avec une autre élève dans un duel contre Amycus, elle lui fit payer chèrement sa cicatrice d'ailleurs, notamment en lui ôtant sa baguette pour mieux le stupéfixer avec. Elle a d'ailleurs gardé cette baguette de rechange comme trophée, peut être aussi pour se rappeler qu'elle a bien failli se faire avoir une fois, car en effet, sur le coup, un sortilège de mort lui a presque roussi les cheveux tellement il était près.
    Bilan des courses, une blessure légère au bras, une immobilisation de la jambe pendant trois mois et un séjour à Ste-Mangouste pour tous l'été...merci la morsure....comment, je ne vous ai pas parlé ? C'était pendant la bataille, une fois qu'elle eut vaincu Amycus accompagnée, elle s'était séparée de sa coéquipière, elle se retrouva entraînée par les esquives de sorts un peu à l'écart des autres, enfin, à l'écart de ses alliés, car bien vite, elle ne fut plus seule, mais entre la fatigue et la descente de l'adrénaline, l'un dans l'autre elle sentait son corps lourd, très lourd, elle sentit un poids sur son dos, un grande douleur à l'épaule, et ce fut le trou noir.
    Le top du top, n'est-ce pas ? en effet quelqu'un, elle n'a pas eu le temps de voir vraiment lui est tombé sur le râble une fois Amycus à terre. Toutefois, elle a acquis une solide réputation en terme de duels, en effet, non contente de manier un panel de formule relativement impressionnants, tous les sorts académiques et bien d'autres, elle aurait pu devenir gymnaste, souple et vive, elle n'hésita pas à se servir de ces qualités dans ces duels.
    C'est à sainte mangouste que les choses empirèrent pour elle : on lui annonça qu'au moins une blessure laisserait des séquelles, et si la marque disparaitrait avec le temps sur son épaule, Les conséquences magiques la plongèrent dans ce qui aurait pu être un marasme moral plus ou moins définitif sans l'aide de certaines personnes, à commencer à Selena McDoherty, une jeune écossaise (personne ne peut être parfait) qui était entrée à Poufsouffle quand elle était allée à Gryffondor.
    Elle avait du admettre que sa vie serait changée à jamais, la lycanthropie étant toujours une maladie incurable. Cela demandait des aménagements particuliers à Poudlard entre autres, expliquant aussi pourquoi elle hésita à tenter un cursus secondaire avant de finalement accepter de tenter le coup. Mais comme si cela ne suffisait pas, il fallait encore vraiment se pencher sur le problème de comment cacher son petit problème de fourrure mensuel !
    Malgré ses difficultés de déplacement, elle passa ses ASPICs qu'elle eut du mal à bien réussir, la seule épreuve qu'elle eut en optimal fut sortilèges, elle eut effort exceptionnel en métamorphose, en potion, en défense contres les forces du mal, et botanique, seules matières qu'elle avait gardé.
    Elle avait cru que tout serait terminé après ça, aussi s'était-elle inscrite dès la promulgation du nouveau cursus d'études appliquées de la magie dans le but de devenir Auror.
    Dès le début de l'année, le directeur convia la jeune femme dans son bureau, il s'agissait d'un nouveau directeur, le professeur Medley, c'était juste au début pour régler les détails de sécurité pour sa métamorphose. Une solution fut proposée, il y avait dans les entrailles de Poudlard, il fut finalement décidé de la placer sous le saule cogneur, dans la cabane hurlante en premier lieu, mais comme l'envie prenait souvent les élèves de tenter de passer dessous, ce n'était pas forcément le meilleur plan. Finalement ils optèrent pour un cachot très reculé, difficile d'accès, renforcé de sortilèges et insonorisé. Ainsi, elle pourrait prendre la potion tue loup au passage chez le professeur Harold.
    Malgré le fait que le problème soit réglé, il la convia une nouvelle fois, puis deux, puis trois, il ne disait rien, la laissait parler, il lui posait parfois des questions, tout cela n'avait qu'un seul sujet : elle. Comme si il tentait de la connaître par cœur. Très discret, il pouvait rester une après midi entière sans décocher un mot à l'écouter et l'encourager. Lentement, sans le savoir, elle gagnait sa confiance et lui gagnait la sienne.
    Ce ne fut qu'une fois cette confiance acquise qu'il lui parla de ce qu'il se passait, et il se mit peu à peu à lui dévoiler ce qui se passait. La fin de la guerre avait laissé le ministère dans une forme de chaos, tout aurait pu sembler aller, mais voilà, ça n'allait pas droit et une sédition par une organisation secrète dont le but avoué était de mettre fin au gouvernement actuel, bien évidemment, elle ne comprenait pas pourquoi elle était concernée.
    On lui demanda alors de recruter des élèves, des élèves convaincus de devoir sauver le ministère, d'en faire une force certaine et tout aussi secrète que celle dont elle dépendrait, le silence. Elle avait compris qu'elle se retrouvait embrigadée dans des histoires assez sordides au final. Mais bon, on lui faisait confiance et jamais elle ne trahirait quelqu'un qui lui faisait confiance, jamais. Mais puisqu'il lui rajoutait des responsabilités, elle fit une demande de retour de faveur assez particulier : la possibilité d'un cursus adapté avec temps en alternance au sein du bureau des aurors...
    Elle eut beaucoup de chance qu'il accepte, et mieux que cela, il lui obtint même un mentor au sein dudit bureau, un certain Maynard Fletcher. Toutefois, ne pouvant pas offrir une exception à une seule personne sans éveiller des soupçons, il mit en place une nouvelle règle. Les cinq meilleurs étudiants de la promotion dudit cursus aurait la possibilité d'effectuer les années suivante en alternance avec un véritable travail, même si il est plus proche d'un stage que d'un travail. Cela imposait donc d'avoir un certain niveau scolaire.
    Depuis cette date elle assume complètement son rôle au sein de l'école comme leader de la société secrète qu'elle a elle même baptisé la chute, faire chuter l'ennemi pour le fouler du pied, voilà le but. Alternant entre ses périodes de cours et ses périodes au bureau des aurors renouvelé chaque année grâce à ses notes.


     

    .


    Behind the screen

    PSEUDO ♦ Unknown AGE ♦ 21 Où AVEZ-VOUS TROUVé LE FORUM ? ♦ merci l'une des admin  PRÉSENCE SUR LE FORUM ♦ 7/7 AVATAR ♦ Rachel Mcaddams CODE DU RÈGLEMENT ?code validé par Aïta


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Aïtana Shern


Aïtana Shern

Directrice de Poudlard



Messages : 678
Date d'inscription : 04/05/2012
Age : 98
Localisation : Dans les étoiles

MessageSujet: Re: Samara Nicholson   Sam 30 Juin - 7:23

Bienvenue Sam. Tu as certainement du prendre les codages avant qu'ils ne soient modifiés. Peux tu ajouter en dessous de ta date de naissance, ta taille et poids?



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Samara Nicholson


Samara Nicholson

Étudiant de sixième année
Cursus Magie Appliquée // Tête à Claques


Messages : 52
Date d'inscription : 28/06/2012

MessageSujet: Re: Samara Nicholson   Sam 30 Juin - 10:38

Woops, en fait oui, vu que j'avais pris le codage et que je faisais ma fiche directement à l'intérieur, du coup, j'avais l'ancien ! Modifié !

Par contre du coup méfiez vous, car le premier post du topic du modèle de fiche ne montre pas cette légère modification^^'
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Aïtana Shern


Aïtana Shern

Directrice de Poudlard



Messages : 678
Date d'inscription : 04/05/2012
Age : 98
Localisation : Dans les étoiles

MessageSujet: Re: Samara Nicholson   Dim 1 Juil - 8:48

Ho ma pauvre personne ne t'a validée!!! Je le fais de ce pas! Bienvenue donc dans ta maison et ton groupe.

Bon jeu.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Samara Nicholson


Samara Nicholson

Étudiant de sixième année
Cursus Magie Appliquée // Tête à Claques


Messages : 52
Date d'inscription : 28/06/2012

MessageSujet: Re: Samara Nicholson   Dim 1 Juil - 8:53

Merci !!!!
J'avoue que voyant que personne n'y passait depuis ta juste remarque et que Chase avait été validé, je me suis dit : merde, j'ai du faire une connerie dans ma fiche ou alors on l'a oubliée^^
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Aïtana Shern


Aïtana Shern

Directrice de Poudlard



Messages : 678
Date d'inscription : 04/05/2012
Age : 98
Localisation : Dans les étoiles

MessageSujet: Re: Samara Nicholson   Dim 1 Juil - 9:02

Na na na tu n'as pas fait de connerie rassure toi. Hier je n'étais pas la, ce matin j'étais persuadée que Clow ou Vito en passant hier t’auraient validé. Mais c'est en voyant ton nom connecté ce matin que je me suis rendu compte que tu attendais encore.

Pour le désagrément 10 points a Gryffondor!!! cheers Ca va pas non? J'rigole! Very Happy


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Aleth Vixenfield


Aleth Vixenfield

Journaliste de la Gazette


Messages : 485
Date d'inscription : 27/06/2012
Age : 29
Localisation : Derrière toi

MessageSujet: Re: Samara Nicholson   Dim 1 Juil - 13:34

Yeeeeeeeeeeeeeah GG Sam \o/




Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Contenu sponsorisé








MessageSujet: Re: Samara Nicholson   

Revenir en haut Aller en bas
 

Samara Nicholson

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» HENRY JUSTICE FORD (1860-1940)
» (m) jack nicholson ◭ daddy ; kill me - RÉSERVÉ
» La Combinaison #2

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Time For Change ::  :: Articles mondains :: Fiches validées-