AccueilAccueil  FAQFAQ  MembresMembres  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  



 

Partagez | 
 

 Andrew Badcoke - L'information est le nerf de la guerre

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 

Andrew Badcoke


avatar

Rédacteur en chef de
la Gazette du Sorcier


Messages : 165
Date d'inscription : 26/06/2012
Localisation : Locaux de la Gazette

MessageSujet: Andrew Badcoke - L'information est le nerf de la guerre   Mar 16 Oct - 20:34





Andrew Badcoke


feat. Robert Downey Jr.


Identité


Nom complet : Andrew Badcoke
Date de naissance : 26 Juillet - 40 ans
Lieu de naissance : Hôpital de New York, USA
Orientation sexuelle : Hétérosexuel
Statut du sang : Pur
Baguette : Longueur : 23,5cm, Bois : Cyprès, Cœur : Ventricule de Cœur de Dragon, Caractéristiques : Rigide et sombre.
Métier : Rédacteur en chef de la Gazette du Sorcier

Profil


Psychologique : Andrew est un homme ambitieux. Il est aujourd'hui à la tête du plus prestigieux journal de sorciers au monde, mais ses rêves de gloire ne s'arrêtent pas là. Son ambition est soutenue par une intelligence et un charisme particulièrement développés, il en est d'ailleurs conscient et en joue beaucoup, ce qui le rend malheureusement assez prétentieux ainsi que fier. Mais il possède une réelle maîtrise des mots et des expressions, ses discours sont éloquents et il peut deviner les pensées d'une personnes simplement en la regardant dans les yeux. Il peut de même deviner nombre de choses en observant attentivement la gestuelle, la façon de parler et le choix des mots. En parlant de ses derniers, il cherche souvent à avoir le dernier mot, et lorsqu'il le laisse, c'est qu'il a une sérieuse idée en tête. Il peut également s'agir d'une manœuvre charismatique dans le but d'obtenir quelque chose de la personne. Il a les capacités d'un beau parleur, mais n'est pas mielleux, il fait de vrais compliments et porte une grande attention à la réaction de ses interlocuteurs.
Son charisme n'a d'égal que sa curiosité. On dit que c'est un vilain défaut, mais pour lui, il s'agit plutôt de la plus grande qualité qui soit. Andrew veut tout savoir sur tout ce qui est ou paraît croustillant et il veut que tout le monde sache qu'il sait. Ce n'est pas pour rien qu'il a le poste qu'il occupe aujourd'hui. Mais lorsqu'il ne réussi pas à décrocher l'information, il n'hésite pas à fabuler et inventer de toutes pièces des informations qui l'arrangent. Il considère son journal comme une puissante arme de menace, n'importe qui serait prêt à beaucoup pour éviter de voir apparaître une information calomnieuse, ou sinon, beaucoup de monde serait prêt à beaucoup pour y voir figurer une information particulière...
En dehors de son travail, Andrew est un sacré charmeur, il a du mal à s'attacher à une fille en particulier et passe donc pas mal de temps à courir les jupons lorsqu'il ne le fait pas à but professionnel. Autant dire qu'il vit à fond, rigolant, enchaînant les blagues et ne se lassant jamais de son humour, il aura toujours un petit mot drôle (même si ce n'est que pour lui) que son cynisme autorisera. Il est très dépensier, affiche volontiers sa réussite aux yeux de tous et ne recule devant rien pour épater la galerie. Il faut qu'il soit le centre des attentions et parle donc beaucoup de lui, en bien. Il est également susceptible, il ne faut pas le critiquer, sauf en bien, car c'est lui le journaliste, c'est donc lui qui critique ! Et sachez que Monsieur a une haute opinion de lui même.
Sinon, Andrew est un aventurier, se plaçant bien au delà des lois pour satisfaire ses besoins de journaliste. Il est prêt à entrer dans un lieu non autorisé par tous les moyens possibles et impossibles si c'est le seul endroit contenant l'information qu'il convoite. Il peut également laisser traîner son oreille là où il ne faut pas, séduire la personne qu'il aurait mieux fallut ne jamais rencontrer ou même bien d'autres choses suivant les possibilités.

Physique : Andrew est un homme de 40 ans de peau blanche aux yeux noirs, bien conservé car encore dans la force de l'age selon lui. Il mesure 1 mètre 80, son corps est globalement bien proportionné. On ne peut pas dire qu'il soit très musclé, svelte convenant mieux, mais son corps est tout de même sculpté sans qu'une couche graisseuse ne vienne l'enlaidir.
Il est brun, les cheveux courts coiffés dans un style branché ou complètement désordonné, mais c'est ce qui fait une partie de son charme, toujours selon lui. Le reste de sa pilosité est, lorsqu'il ne se rase pas intégralement, contenu dans une très légère moustache soutenue par un léger bouc, le tout finement ciselé pour conserver en permanence un aspect propre et classe. C'est un homme qui attache une grande importance à son apparence physique, il fait donc toujours attention à l'image qu'il laisse percevoir.
Niveau vestimentaire, il s'habillera autant que possible en costard-cravate et toujours dans les marques les plus réputées, les chaussures de cuirs sont bien évidemment une obligation pour ses pieds, de même que d'imposantes lunettes noires protègent ses yeux du soleil trop important. Enfin, il ne saurait se passer d'un cigare à la main, ou d'une cigarette des plus hautes marques qu'il tient de sa main gauche, car monsieur est gaucher. Son autre main est équipée au niveau du poignet d'une Rolex magique qu'il a fait créer spécialement pour lui. Mais lorsqu'il ne sorts pas en grande compagnie, il peut opter pour un simple t-shirt et un pantalon en jean, il faut bien se détendre certains dimanche.

Signe Particulier :
Particularités :
Andrew n'est pas un grand sorcier en terme de magie pure. Il connais les sorts scolaires ainsi qu'une bonne panoplie de sorts utiles à son métier, mais ce n'est pas un grand combattant magique. Il refusera toujours les duels, se tiendra loin des combats et fera tout ce qu'il peut pour éviter la moindre confrontation. Ses combats à lui sont verbaux, il est très rusé et gagnera par la seule force de sa perspicacité et de son don de parole.
Andrew a d'ailleurs un véritable don d'orateur, il sait ce que vous pensez ,sait ce que vous voulez et en usera pour asseoir sa domination sur vous. Il n'a pas besoin d'un regard hypnotique pour charmer, il s’appuie déjà sur son physique qu'il complète avec une gestuelle et une façon de parler agréable. Ses mots sonnent telle une douce musique à vos oreilles gourmandes. Laissez-le vous parler, et vous ne pourrez plus vous en séparer...

Passions et hobbys :
Andrew est un homme assez classique pour ce qui est de ses goûts. Il aime la musique classique, une chanson ou une partie instrumentale classique tourne en permanence chez lui. Il aime également jouer de la musique, il pratique du violon depuis qu'il a 9 ans, à un niveau assez respectable sans être un professionnel de l'instrument. Il joue moins souvent depuis qu'il travaille, mais il consacre toujours un petit moment dans la semaine pour s'adonner à la pratique. Il a conscience que la musique rapproche beaucoup les gens, et donc, il se renseigne sur tout ce qui se fait et tout ce qui est apprécié ou appréciable.
Il est également fier de son ancienne école et adore donc les serpents et tout ce qui est à leur effigie, aussi en trouverez-vous un peu partout sous forme de statue dans son appartement, il n'en a pas de vrai car il connait le pouvoir de certains beaux-parleurs pour serpents...
Enfin, Andrew à une forte passion pour les alcools forts, spécialement les Whisky, il aura toujours un bon bourbon à vous faire goûter.

Information quant à votre métier.


Andrew Badcoke est le rédacteur en chef du prestigieux journal : La Gazette du Sorcier. Il est donc son propre patron. Il a obtenu ce poste après le départ forcé de Barnabas Cuffe, l'ancien rédacteur en chef qui avait couvert l’évènement Potter. Avant, Andrew était un bon journaliste qui était déjà Chef d'édition dans le même journal. Ce remplacement s'est effectué depuis la grande bataille, dès que la défaite de Voldemort était connue de tous et que parallèlement, on a appris que Cuffe n'était qu'un pion de certaines personnes au ministère. Andrew à profité de ce poste vacant pour asseoir sa domination au journal. Il le mène depuis d'une main de maître. Il a à sa disposition près d'une centaine d'employés qui travaillent par équipes afin de couvrir les 24 heures de la journée.Il s'occupe toujours de la mise en page de nombreux articles, en particulier la une du journal. Il continue également à chercher lui-même un bon nombre d'information, surtout celles qu'il trouve particulièrement croustillantes. Andrew à conservé l'adage selon lequel "La gazette à pour vocation d'être vendue", il lui faut donc trouver des informations qui feront de son journal le plus lu, ce qui implique d'en avoir des intéressantes, et de les avoir le premier. Pour ce faire, il a nouer de nombreux contact au sein du ministère et dans les diverses institutions de la magie, mais bien évidemment, tout le monde ne l'aime pas pour son travail, certains même le déteste à cause de certaines lignes trop osées ou trop révélatrices sur leur personne.
Sinon, Andrew intervient de temps en temps dans les cours du cursus journalistique de Poudlard, afin de glorifier sa personne, de donner son expérience professionnelle, d'expliquer les fondements du métier et tout simplement de le promouvoir. Il lui arrive aussi d'intervenir en 7e année du cursus de base pour tenter de faire naître la vocation chez certains élèves.
Voilà donc 7 années qu'Andrew s'évertue à perpétuer la gloire de son journal, mais dans un avenir relativement proche, il aimerait bien décrocher un poste au ministère en relation avec l'information. Pourquoi pas au département des mystères...

Histoire


Famille :
Andrew est issu d'une famille aujourd'hui New-Yorkaise, son père, Allan Badcoke, était un immigré irlandais venu en même temps qu'une des vagues irlandaises, il s'infiltrait en réalité sur le sol américain pour une enquête à long terme sur les sorciers de ce continent. Son père n'est pas journaliste comme lui, il est plutôt une sorte de détective de l'état, agissant secrètement pour le ministère des mystères. Officiellement, il a intégré un journal moldu pour étudier leur techniques d'information, mais secrètement, il surveille les sorciers de ce continent et étudie certains mystère de cette zone. Andrew n'est pas au courant des activités exactes de son père et il croit que ce dernier travaille pour l'étude des moldus. Leur relations sont assez bonnes et Andrew cherche à ce que son père soit fier de lui.
Sa mère, Sarah Badcoke, est une fille de New York, elle a rencontré Allan et ils se sont mariés là bas. Elle est sorcière et travaille quand à elle réellement à l'étude des moldus. Elle a un petit poste dans un cabinet magique du continent américain où elle participe à l'enregistrement des connaissances et techniques moldus. Aucun problème familial à l'horizon.
Ses parents on respectivement 64 et 63 ans et ne sont toujours pas à la retraite, mais cela ne tardera pas. Enfin, Andrew à un petit frère : Edouard badcoke. Il a 36 ans et travaille à l’hôpital Sainte Mangouste en temps que guérisseur. Il a un bonne entente avec son frère également. Andrew a peu vu sa famille à partir de sa scolarisation à Poudlard, car son père a exigé qu'il fasse ses études là bas, mais le rédacteur en chef à lui même décidé de ne pas trop voir ses parents, se consacrant dès la fin de ses études à son futur métier, ceci ne leur a jamais posé de soucis familiaux. Les Badcoke communiquent régulièrement entre eux, Andrew envoit chaque année un petit cadeau pour l'anniversaire de son père, de sa mère et de leur anniversaire de mariage, de même pour son frère à qui il rend assez souvent visite à l'hôpital ou chez lui. Réciproquement, il reçoit chaque année un cadeau de la part de ses parents. Andrew à la chance de provenir d'une famille sans problème, mais cet éloignement courtois est en réalité un stratagème de son père pour que ses fils ne sache pas qu'elle est sa réelle activité.

Histoire :
En plein milieu de l'été 1972, Andrew Badcoke vois le jour dans un hôpital de New York. Il a passé le début de sa vie au milieu de quelques moldus à travers les quartiers de la ville. Ses parents ne lui ont jamais caché qu'il était de naissance sorcier et qu'un jour, ses pouvoir apparaîtraient d'eux-même. Il lui ont appris donc très tôt à faire attention à ce ques les autres voyaient, particulièrement les Moldus, et à ne jamais lancé de sorts lorsqu'il pourrait en lancer devant ses être dénué de toute magie. Ils auraient alors peur de lui. Mais Andrew ne voulait pas qu'on ait peur de lui, il voulait au contraire être aimé pour ses capacités, être reconnu comme étant grand homme doué de grandes capacité. Toute fois, il respecta à la lettre cette majeure recommandation et décida intérieurement qu'un jour, il serait reconnu non pas par les humains, mais par les sorciers. Parallèlement, Andrew entendait souvent lors des repas familiaux, durant ses douze premières années, les nombreuses informations que ses parents échangeaient à propos des Moldus et la façon qu'ils avaient de les récolter. Cela l'intéressait au plus haut point, Savoir était un atout non négligeable, et personne ne savait dans ses amis Moldus que lui était un futur sorcier.
Ses pouvoirs se déclarèrent dès ses 10ans et demi, en plein hiver, alors qu'il jouait avec son petit frère âgé alors de 6 ans dans la maison familiale. Ils imitaient les super héros des comics qu'on voyait dans n'importe quel magasin de la ville, Edouard était Captain America, et Andrew était Spyderman. Le gamin simulait un lancé de toile du héros lorsque l'objet qu'il visa se retrouva projeté contre le mur opposé de la maison et qu'il s'embrasa spontanément. Dès lors, sa mère s'occupa de lui et lui appris à canaliser son énergie pour qu'il prenne conscience de ses facultés magiques. Ses pouvoir apparurent petit à petit et Andrew travailla pour ne pas voir un objet exploser malencontreusement alors qu'il jouait simplement. Quelques mois plus tard, pour ses onze ans, il reçu la lettre l'invitant pour la prochaine rentrée à Poudlard. Il acheta sa baguette magique chez Olivander, déjà le plus réputé à cette époque.

Andrew passa donc sa scolarité magique à Poudlard en tant qu'élève de Serpentard, bien que le Choixpeaux hésita avec Serdaigle à cause de ses facultés intellectuelles manifestes. Ils ne redoubla aucune classe. Il était un bon élève sans être au top dans toutes les matières. Ses capacités à retenir les longs cours d'histoire de la magie et à pouvoir sortir n'importe quelle date ou personnage important lorsqu'on lui demandait étaient très appréciées des professeurs. Il fut reçu à ses concours avec les meilleurs notes dans les matières théoriques. Durant ses années d'études, Andrew se fascina pour tous ce qui était secret à Poudlard, il voulait visiter le couloir interdit, faisait de nombreuses excursion nocturnes pour découvrir pourquoi la forêt était interdite également. Au début, il se faisait attraper par Rusard ou d'autres professeurs, mais assez vite, il appris à être plus discret et il notait tout ce qui pouvait l'être sur un calepin magique offert par son père.
Mais ses recherches là ne furent pas les plus fructueuses. La meilleure action qu'il ait faite dans le domaine de l'information était de découvrir le sujet du prochain contrôle d'étude des runes. Bien que le jeune homme se débrouillait sans mal dans cette matière, il voulait récupérer le sujet pour aider quelques élèves de sa classe, et cela représentait un bon défi. Il se retrouva nez à nez avec la jeune professeur qui était en place à l'époque, et Andrew avait un sérieux avantage, il savait que cette professeur l'appréciait beaucoup en tant qu'élève. Il avait depuis un moment remarqué les nombreux coups d'œil qu'elle lui lançait, les sourires discret lorsque leurs regards se croisaient... Bref, pendant qu'il se retrouva en face d'elle, il joua de son charisme déjà bien travaillé pour influencer la belle et la questionna nonchalamment sur les runes qu'elle trouvait les plus intéressantes, lui promettant de ne rien dévoiler de ses réponses, etc. À la fin de la soirée, le garçon avait troqué le contenue de ses bourses contre le sujet du surlendemain. Bien évidemment, il ne dévoila jamais comment il avait obtenu ce document et surtout, il fit encore plus fort. Il modifia ce qu'il avait reçu avant de le dévoiler aux autres en leur précisant que, comme elle lui avait donné, il était fort probable qu'elle change de sujet... Andrew eut à ce contrôle-là la meilleur note de la classe car la professeur avait réellement donné le sujet qu'elle lui avait confié.

Après l'école, Andrew intégra à 18 ans le prestigieux journal de la Gazette du Sorcier. Il fut d'abord un simple pigiste, ramenant des petites informations croustillantes sur l'univers du chemin de traverse. Il avait l'oreille fine et la laissait traîner dans les boutiques, avait le regard perçant et le laissait percevoir des choses très intéressantes. Il glanait les informations partout où il pouvait et jouait de son charisme pour questionner de nombreuses personnes et obtenir les paroles qu'il souhaitait. La pertinence de ses articles le firent vite monter en grade au sein de l'équipe de journal, à tel point qu'au jour où un poste de rédacteur fixe se libéra au journal, Andrew gagna la place aisément. Il avait alors 22 ans. Il continua néanmoins à travailler sur de plus gros projets, étendant son cercle de recherche bien au delà du chemin de traverse, les potins n'étaient plus assez intéressants pour lui. Il commença également à inventer certains articles, pas entièrement, mais quelques lignes n'étaient pas totalement vraies et cela enjolivait parfaitement sa rédaction. Il se mis à interviewer certaines personnes importantes, que ce soit à l'hôpital Sainte Mangouste où sont frère travaillait déjà, ou bien à la Banque Gringotte. Il continua ainsi jusqu’à ses 26 ans où le poste de chef d'édition se libéra. Andrew batailla ferme pour obtenir cette place et il la décrocha en discréditant son adversaire le plus sérieux. Il avait trouvé que ce vieux vicelard marié et père de famille entretenait une relation secrète avec la secrétaire du rédacteur en chef Cuffe. Il fit cette découverte totalement par hasard alors qu'il surveillait son rival dans les bureaux après son horaire théorique de fin de travail. Les deux furent renvoyés et Andrew gagna son poste. Et oui, tout ne ce gagne pas honnêtement en ce bas monde, même chez les sorciers. À partir de ce nouveau poste, il eu accès au ministère pour interviewer certaines personnes et rencontrer quelques ministres. Il commença donc à se forger quelques contacts et se fit même des amis en ce lieu. Le ministère qui l’intriguait le plus était bien évidemment celui des mystères, mais il n'avait pas encore son accès là-bas.
Finalement, à l'âge de trente-trois ans, juste après la grande bataille de Poudlard, le rédacteur en chef de l'époque : Barnabas Cuffe, se fit évincé à cause de sa trop grotesque manipulation par certains ministres peu scrupuleux. Le fourbe était grassement payé pour divulguer certaines informations fausses, et il s'était fait prendre la main dans le sac. Andrew y vit l'opportunité en or et il gagna la place par nomination du ministère, et uniquement par les membres qui n'avait pas été entachés par toute l'affaire de corruption. Bien sûr ses relations l'avaient aidé pour cette victoire. Avec ce nouveau poste, Andrew avait gagné la réputation qu'il souhaitait, et était à présent sous le feu des projecteurs. Il rencontrait de temps en temps le ministre de la magie, les élèves de Poudlard pour des conférences sur le journalisme et certains dignitaires étrangers en provenance des autres écoles de magie. Andrew avait maintenant un nom, un nom qui était influent, respecté et qui lui ouvrait de nombreuses portes. Mais pas celle qu'il convoitait le plus, car en effet, les portes du ministère des mystères ne s'ouvraient toujours pas, et ça c'était un frein qu'il ne pouvait supporter.
Depuis qu'il en est à la tête, il fait en sorte que son journal soit toujours le plus vendu dans le monde des sorciers, et il compte bien couvrir toute l'actualité comme il l'a toujours fait. Il est riche, il est beau, il est charismatique, il en joue, il le montre et il veut que tout le monde le sache. Il participe à de nombreuses soirées mondaines, en tant qu'invité la plupart du temps, sinon, il y va en tant que journaliste et fait en sorte d'être le bienvenu.

Après la chute du ministère et surtout du silence, Andrew décida de ne plus vraiment faire partit d'un groupe. Certes il avait quelques convictions altruistes, mais sa réelle motivation fit pencher la balance durant les grands événements. Il était assez évident qu'il ne profita pas encore du grand changement pour s'offrir une place au ministère des mystères, les nouveaux occupants du lieux n'étaient pas en totale adéquation avec son ancienne affiliation.
Andrew est resté discrètement en retrait durant les batailles, non seulement à cause de ses faibles capacités de combat magique, mais également car il sentait bien que le silence serait défait. Par chance pour lui, son appartenance à ce groupe était toujours secrète, et il comptait bien faire en sorte que cela ne se sache jamais. Au mieux autoriserait-il qu'on sache de lui qu'il avait une affinité pour ce groupe, mais rien de plus.
Andrew conserve sa place de rédacteur en chef, il a observé la bataille du ministère d'assez loin, mais n'en a pas pour autant délaissé le contenu de son journal : les faits officiels furent publiés par ses propres soins. Il a également embauché Aleth Vixenfield qui a couvert en détails les événements se déroulant à Poudlard. Cette précieuse source d'informations se révéla déterminante pour le journal.
Certains diront qu'il était un couard, d'autres qu'il était prudent, peut-être même intelligent d'avoir caché sa véritable appartenance (aujourd'hui reniée). Quoi qu'il en soit, Andrew est toujours en vie et compte toujours tirer son épingle du jeu pour finalement atteindre le poste toujours convoité : Ministre au département des Mystères.

Soi réel



Pseudonyme : Tristan
Âge : 25 Ans
Présence sur le forum : 7/7
Comment avez-vous connu ce forum : Je me suis fait harponner par le staff !
Code du règlement : Approuvé par Vito


L'information est le nerf de la guerre.

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 

Andrew Badcoke - L'information est le nerf de la guerre

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Serons-nous des exclus de la Société de l'Information ?
» NOTE D’INFORMATION Chef de Mission et Porte-parole pour l’OIF au GABON L
» Information journalistique ou propagande éléctorale?
» information sur haiti
» Signature de contrat - Andrew Brunette

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Time For Change ::  :: Articles mondains :: Fiches validées-