AccueilAccueil  FAQFAQ  MembresMembres  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  



 

Partagez | 
 

 R. R. R. « Rrrr... »

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 

Rhiannon R. Riagán


avatar

Étudiante de sixième année
Cursus Magie Appliquée // Poupée Barbie


Messages : 30
Date d'inscription : 07/07/2012

MessageSujet: R. R. R. « Rrrr... »   Dim 21 Oct - 13:18





Rhiannon R. Riagán


feat. Kelly Kelly


Identité


Nom complet : Rhiannon Rowena Riagán.
Date de naissance : 13 Août (Elle a aujourd'hui 23 ans).
Lieu de naissance : Cardiff, au Pays de Galle.
Orientation sexuelle : Hétérosexuelle.
Statut du sang : Sang Pur.

Baguette : 27,5 cm de bois d'ébènes, avec un nerf de coeur de dragon.

Maison : Serpentard.
Responsabilité : Aucune.
Cursus scolaire : Études Appliquées de la Magie
Année d’étude : Treizième et dernière année.

Profil


Psychologique :Dimanche 15 Août :

- Hey Rhiannon, viens voir par là un instant !
- Qu'est-ce qu'il y a Berit ?
- Lis ça. C'est un article de Potins, secrets et indiscrétions magiques.

La blonde se pencha sur le bout de papier et le parcourut rapidement du regard, s'admirant un instant sur la photo où elle dédiait un baiser à l'appareil, avant de froncer les sourcils.

ʺ [...] Et donc c'est là que je l'ai rencontrée. Ma première impression ? C'est une salope, malgré son apparence innocente. Ma seconde impression ? C'est une salope. Vous voulez que j'explicite ? Très bien. Mais ça n'en vaut pas l'coup, j'vous préviens. Bon. Bon. Alors pour commencer par le commencement...

Rhiannon est très imbue d'elle même. C'est le genre de fille à s'observer le nombril en permanence, à ne pas faire grand cas du monde autour d'elle. Un ongle cassé ? C'est le drame. Un mort ? C't'un petit incident, rien d'plus. Elle a l'air innocente comme ça. Innocente et "pure" ouais. Mais c'est le diable en personne. Elle est égoïste et hautaine, orgueilleuse et capricieuse. C'est une vraie traînée aussi. Elle pense que tout lui est dû et ne se gêne pas pour prendre ce qu'elle veut. Elle se veut Reine de Poudlard, malheureusement, et a toute une petite cours de "Loyaux Sujets" à ses pieds pour exécuter le moindre de ses caprices. J'ai d'ailleurs honte de dire que j'ai été amie avec une pareille manipulatrice. Malgré tout, elle est plutôt franche lorsqu'elle ne cherche pas à atteindre quelque chose par des moyens détournés. Mais elle sait si bien mentir qu'on ignore souvent lorsqu'elle est franche et sincère. Le mieux, c'est d'partir du principe qu'elle ment tout le temps. Comme ça, on est paré.

Ah d'ailleurs. Elle peut nous décevoir, mais elle n'est jamais déçue. Elle n'attends rien de personne. Elle ne compte que sur elle-même, et est sournoise à un point... Pour obtenir quelque chose, elle est prête à tout, ou presque. Tous les moyens sont bons pour arriver à ses fins dit-elle. Elle se fiche de faire souffrir des gens au passage, et se sert des gens comme s'ils étaient jetable. Elle les utilise et les jette lorsqu'elle n'en a plus l'utilité. Je me souviens d'une fois où nous étions en Italie. On a été invitées à une fête sur la plage, et elle m'a tout de suite lâchée pour aller fleurter éhontément avec deux canons au bar. Je suis restée seule toute la soirée, pendant qu'elle s'éclatait comme une folle. Et sur les coups de cinq heures du matin, lorsque la fête fut finie, elle a laissé tombé ses soupirants et on est repartie. Elle a passé une très bonne soirée, et j'me suis ennuyée. Vous trouvez ça normale pour une sois-disant amie ?

Mais moi j'vais vous dire. Il lui manque un truc. Un cœur. Elle va finir ses jours seule, solitaire et esseulée si elle continue comme ça. Moi j'vous l'dis... Et c'est pas moi qui ira la plaindre, cette pimbêche arrogante et orgueilleuse qui n'a que mépris pour les autres et donc la rancune est tenace. Ouais, en plus, cette salope est rancunière.
ʺ

- Que de compliments... et qui est l'auteur de ce flatteur portrait ? Ha... Mady.... Pauvre Mady... Si susceptible... Ce doit être à cause de son mec... La pauvre, elle n'a vraiment rien à regretter. Je lui ai épargné des désillusions...

La blonde haussa les épaules, et rendit l'article à sa soeur avant d'retourner à ses occupations. ».

Physique :
Spoiler:
 

« Vendredi 13 Août :

La fête bat son plein. La reine de la soirée, accompagnée de sa soeur Berit et de son amie Mady, est la plus splendide. Il est encore tôt, le soleil est sur le point de se coucher.

Le soleil déclinant dépose son rayon chaleureux sur une boucle d'or, qui scintille, comme du miel liquide. La nuance est crémeuse et nacrée. On a envie d'y plonger les doigts, d'en humer le parfum d'agrumes -légèrement acidulé en plus- qui s'en dégage, d'en éprouver la douceur. La texture de ces longues boucles d'or est en effet pareille à la soie. Toujours bien entretenue, cette chevelure soignée fait la fierté de la jolie Rhiannon. Elle la laisse détachée la plupart du temps, libre de voler au gré des bourrasque de vent et d'auréoler son visage d'un éclat divin lorsque les rayons du soleil en effleure le soyeux. Parfois, elle les nattes et ils reposent sagement sur ses épaules nues, s'harmonisant parfaitement avec le nacre pâle de sa peau, sa douceur veloutée, et sa fragrance de pêche. Son teint justement, et l’onctuosité de sa peau. Parlons-en. Qui ne rêverait pas de poser les mains sur elle, de savourer la suavité de son épiderme ? D'en savourer les effluves fruités ? Des pieds à la tête, sa carnation est telle une tentation, un pêché défendu dont on voudrait bien profiter. Surtout en voyant comment est constituée la donzelle. De jolies jambes tout d'abord, au galbe parfait, qu'on entrevoit comme maintenant alors qu'elle relève ses jupons pour franchir un obstacle. Ses pieds, lacés dans des ballerine de cuir à la semelle renforcée, semblent la huitième merveille du monde pour les trois péquenauds dont elle foule le dos pour ne pas salir l'ourlet de dentelle qui orne sa robe.

C'est une aristocrate. Son maintien l'assure. Le doux balancements de ses hanches, le chuchotements de la soie de ses jupes et le ruban de velours aux liserés d'or qui ornent sa taille aussi fine qu'une guêpe en attestent. Son buste est droit, arrogant, et couvert par un bustier de satin -lui aussi orné de dentelle- dont les lacets de cachemire rehaussent encore la finesse de sa taille. Sa poitrine, féminine et sensuelle, est enfermée dans un carcan de tissu au décolleté carré, dévoilant juste sa naissance. Un rang de perle de nacre pare habituellement son cou de cygne, gracile et orgueilleux. Un simple rang de perle, qui souligne aussi la beauté de son visage. Son menton est fin, mais volontaire, et lorsqu'elle le met en avant durant une discussion, elle insiste aussi sur son caractère buté qui a été mentionné plus tôt. Ses lèvres fines, couleur grenat, semblent être un appel au baiser. Mais il ne vaut mieux pas essayer sans son consentement. Car elles masquent deux rangées de petites dents blanches, qui peuvent se montrer fort cruelles. Surmontant ses lèvres sensuelles, il y a un nez, droit, mutin. Et de part et d'autre, ses yeux. Deux orbes glacées, couleur acier, et qui semblent vous transpercer du regard. Comme si elle lisait en vous, qu'elle trouvait et profanait vos plus intimes secrets.

La soirée se termine, la reine sort d'une chambre avec un air blasé sur ses traits. L'homme qui en sort derrière à l'air dépité, vexé. Voire humilié. Et dans un coin, l'amie regarde s'éloigner la panthère qui a replié ses griffes, suivie de loin par sa pauvre victime. Un éclat jaloux et chagriné flotte au fond des yeux de la jeune femme dans l'ombre. »

Signe Particulier : « Lundi 16 Août :

En réponse à l'article incendiaire sur elle, Rhiannon a contacté le journal à potins pour donner une contre-interview. En revenant, elle sourit, satisfaite. Elle tendit la maquette de l'article à sa soeur sans dire un mot et va s'effondrer dans le sofa près de la baie vitrée. Berit baisse les yeux et laisse son regard errer sur les quelques lignes, avant de sourire franchement et de lire tout haut :

- ʺ […] Tous le monde me jalouse oui... C'est parfois un lourd fardeau. Mais à vrai dire, je les comprends. Je suis si particulière.. Vous voulez connaître mes particularités ? Aucun soucis. Je me trouve particulièrement intelligente et belle... Je n'embrasse jamais sur les lèvres... ... Ah pas ces particularités-là... Très bien. Alors j'ai beau être à Serpentard, je ne suis ni lâche ni trouillarde. Parfois trop impulsive même. Regardez, sur un défi lancé, j'ai été me faire un tatouage. Un tatouage magique. Qui bouge, qui semble vivant. C'est un dragon. Un dragon d'or et d'émeraude avec un regard de rubis et des dents d'ivoires. Magnifique. Il couvre la moitié de mon dos, et peut se déplacer sur ma peau, sur mon corps, aussi je le retrouve parfois sur ma cheville, enroulé autour de ma jambe, etc... Il peut aussi s'agrandir, jusqu'à couvrir mon dos en entier, ou bien rétrécir jusqu'à tenir sur mon petit doigt. Voilà. [...] ʺ

Elle partit d'un grand éclat de rire et posa l'article sur la table, félicitant sa soeur pour son ingéniosité et son audace. »

Cursus


« Lundi 16 Août :

Berit, un peu plus tard dans l'après-midi, avait reprit la maquette de l'article où la photo de sa soeur apparaissait sur le papier glacé. Elle n'avait pas fini de lire. Elle reprit donc sa lecture, à haute voix, pour elle-même :

- ʺ […] Oui, j'aime beaucoup la magie, l'action, ce genre de choses. Quelle filière j'ai choisi pour continuer ? Les Études Appliquées de la Magie. Je trouve le programme vraiment fabuleux. Mais je ne me destine pas à être Auror, ou Briseur de Sort. En fait, je désire apprendre comment me défendre, comment améliorer ma vie au quotidien avec des sortiilèges. Mais j'ai un faible pour les créatures magiques dangereuses, et j'aimerais explorer le monde. Ainsi donc, je me prépare du mieux que je le peux. Malgré mes airs de petite fille gâtée, je peux parfaitement faire face à un dragon déchaîné, ou à une chimère enragée. Vous ne vous en doutiez pas, hein ? Mais je vous l'avoue, il faut au moins cela pour supporter Mady. Elle a de ces crises parfois... Je ne serais pas étonnée qu'elle ait plusieurs cadavres dans son placard...ʺ

Alors là, Berit ne put s'en empêcher. Elle gloussa, et poussa un grand cri. Rhiannon, qui passait par là, haussa un sourcil. Sa jeune soeur la félicita chaudement pour sa petite vengeance mesquine, en fin de paragraphe, et pour son futur planifié. Quand sa soeur aînée fut repartie, Berit jeta un oeil aux résultats scolaires de sa soeur.

BUSE

Spoiler:
 

ASPIC

Spoiler:
 

Oui, sa soeur était exceptionnelle. Elle aurait un brillant avenir. »

Histoire


« Extrait de ʺLes Nouvelles de Cardiffʺ

ʺ La famille Riagán est fière d'annoncer la naissance de son dernier enfant, Berit Brianna Riagán. Sa soeur aînée, Rhiannon Rowena Riagán, a déjà quatre ans, et son frère, Geraint Gwyddion Riagán, en a six. Les heureux parents sont Florah Fanny Riagán et Maël Myrddin Riagán, tous deux hauts placés au Ministère de la Magie du Pays de Galle. Toute la famille donne un baptême en l'honneur de la petite dernière, vendredi prochain, dans leur manoir surmontant la falaise. D'ici là, félicitations à eux ! ʺ »

« Vendredi 13 Août – Cardiff – Il y a 23 ans :

Tout le monde festoyait gentiment, à l'occasion de la naissance du second enfant des Riagán. Les oncles et tantes étaient venus de partout dans le monde, et repartirais pour ne revenir que lors de la naissance de Berit, quatre ans plus tard. Comme ils étaient venus deux ans avant, pour la naissance de Geraint. C'était juste histoire de marquer le coup. Jamais les enfants ne reverraient leur famille d'outre-manche ou des continents américains et africains.

Cardiff – Il y a 15 ans :

A huit ans, la jeune Rhiannon montrait déjà son caractère affirmé et sa volonté d'être la plus forte, la plus belle, la meilleure. Pas fana de l'école primaire, elle était pourtant l'une des meilleures, tout en étant l'une des pire garces. Elle collectionnait les amourettes avec ses petits camarades. Mais elle ne resta pas plus longtemps à l'école primaire moldue. Ses dons magiques venaient en effet de se réveiller. Elle avait malencontreusement transformé toutes les filles de sa classe -l'instit' comprise- en dindes et autre volaille.

Elle resta donc au domaine, non loin de Cardiff, pour y parfaire son éducation et commencer à apprendre à maîtriser ses dons. Elle eut un précepteur, et une bibliothèque fort remplie au manoir Riagán. Ainsi qu'un frère plus âgé à embêter et une plus jeune soeur à « éduquer ». Elle aimait beaucoup sa famille, et ce sera la même chose plus tard, même si elle aura l'air d'une véritable garce sans cœur.

Poudlard – Il y a 13 ans :

Alors que ça faisait deux ans que Geraint était à Poudlard, Rhiannon attendait impatiemment sa répartition. Son frère avait été envoyé à Gryffondor. Sa mère à Serdaigle. Son père à Poufsouffle. Elle, elle rêvait de Serpentard. Elle en avait toutes les qualités, et fut plus qu'heureuse lorsqu'après une longue attente parmi ses camarades, le Choixpeau posé sur sa tête hurla « SERPENTARD ! ». Elle se dépêcha d'aller s'asseoir à la table des verts et argent, et commencer à instaurer directement son joug à ses camarades infortunés.

Poudlard – Il y a 9 ans :

Comme Rhiannon auparavant, et comme leur frère également, Berit devait avoir sa répartition à Poudlard. Rhiannon, à Serpentard, et Geraint, à Gryffondor, observaient avec intensité la brunette s'installer sur le tabouret branlant. Quelques instants plus tard, le Choixpeau hurlait le nom de Serdaigle et la gamine alla s'asseoir, rougissante, sur les bancs des bleus et bronze tandis qu'à la table des vert et argent Rhiannon applaudissait bruyamment et qu'à la table des rouge et or Geraint faisait de même.

Poudlard – Il y a 6 ans :

La guerre ? Oui. La guerre contre le mage noir mégalomane qui prônait l'élimination des sang-impurs. Rhiannon était en plein dedans. Non, non, pas chez les Mangemorts. Elle ne tolère pas qu'on lui donne des ordres, et même si elle a tendance à être arrogante, méprisante etc.., elle n'est pas pour l'élimination des sang-impurs. Certains sont de vrais étalons au lit. Et puis, s'il n'y avait que des sang-purs, ça tournerait vite à l'inceste et à la consanguinité. Or, plus que tout, Rhiannon déteste les mal-formés. Ce qui ne manquerait pas d'arriver pour les enfants issus d'unions incestueuses ou autre.

Contre mauvaise fortune, bon coeur, notre charmant blondinette s'est jointe aux forces qui défendaient Poudlard. Elle a adoré la bataille, mais pas pour les morts. Non, ça, elle en est même désolée. Elle a surtout adoré l'adrénaline de la bataille. L'action qui se déroulait, la mise en pratique de sa formation, ce genre de choses. Elle a même dû mettre en pratique son sens stratégique et s'allier avec une camarade pour vaincre un mangemort. Bien qu'elle répugne, habituellement, à s'allier à d'autres personnes...

Mais non, elle n'aime pas la guerre en elle-même. Elle a d'ailleurs été ravie que ça prenne fin, et que son camps ait gagné. Elle a pu passer ses examens, même s'il fallait redresser Poudlard, et soigner les gens. Ce n'est pas ça qui va empêcher le petit monde de Rhiannon de tourner.

Après avoir obtenu des notes remarquables à ses BUSE, et à ses ASPIC, Rhiannon avait été chaudement félicité par ses parents. Ayant eu son permis de transplanage haut la main, elle étudiait à présent les options qui s'offraient à elle pour la suite. Et c'est le cursus d'Études Appliquées de la Magie qui eut son approbation. Même si elle ne dédaignait pas le cursus d'Histoire, ou de Médicomagie. Mais aider les autres n'était pas son point fort, et rester assise des heures dans une bibliothèque non plus.

Poudlard – Aujourd'hui :

La blonde entame sa treizième année à Poudlard cette année. Aussi garce et peste que d'ordinaire. Son amie, Mady, ne l'est plus. Tout au long de sa scolarité, Rhiannon se lançait un défi pour l'année. En Septième Année, elle avait séduire tous les Professeurs Masculins, Surveillants, etc.. Qu'elle avait pu. Un maximum. Mais l'optique de peut-être s'aventurer à avoir une relation avec une fille ne s'est pas présentée. Car elle a du mal, beaucoup de mal, à s'imaginer excitée à cette pensée. Alors elle se contente de rester hétéro, de dominer son monde, et d'être brillante dans ses études sans pour autant travailler comme une forcenée. Et ensuite, à elle la liberté ! »

Soi réel



Pseudonyme : Kaleena
Âge : 19 ans.
Présence sur le forum : 4/7.
Comment avez-vous connu ce forum : Topsites
Code du règlement : code validé par Aïta


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://backtime.bb-fr.com
 

R. R. R. « Rrrr... »

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Time For Change ::  :: Articles mondains :: Fiches validées-